Le Grand Forum d'Armageddon

Association d'Escrime Ancienne
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sujet 2 : De l’épée médiévale

Aller en bas 
AuteurMessage
Adrien
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 34
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Sujet 2 : De l’épée médiévale   Mar 24 Oct 2006, 12:09 pm

Arme minimum, arme « de base », l’épée à l’époque médiévale a occupé une place privilégiée dans l’armement des guerriers. Attribut majeur de la noblesse jusqu’à l’époque contemporaine, elle puise son prestige en le fait que c’est une des rare armes qui n’est pas dérivée d’un outil agricole. Le présent article ne prétend pas restituer toutes les évolutions connues par l’épée au Moyen-âge, j’en retracerai simplement succinctement les grandes lignes.

L’épée des soldats d’occident du haut Moyen-âge est directement dérivée du glaive romain qui peu à peu s’allonge. Il est alors nécessaire de lui adjoindre un pommeau afin de l’équilibrer. La fusée est d’abord assez courte, ces premières épées médiévales conservant une lame large, leur utilisation consistait principalement en une escrime de taille. L’usage de leurs tranchants se trouvait favorisé par le poids de ces armes, permettant grâce à l’inertie dont elles jouissaient d’asséner des coups violents, efficaces contre les protections de l’époque, souvent composées d’une cotte de maille qui n’empêchait pas le bris des os.

Avec l’apparition des protections de plus en plus efficaces aboutissant à l’armure de plate (aux XIVème, XVème et XVIème siècles), les armes en général et les épées en particulier ont évolué vers une escrime d’estoc, privilégiant petit à petit la pointe plus à même de perforer les protections. Les épées s’allongèrent encore, s’effilant alors. Nous sommes actuellement dans l'Epoque Contemporaine depuis la fin du XVIIIème siècle.

Les lames à profil en losange, voire triangulaire, carré ou encore hexagonale, remplacent au Moyen-âge tardif les lames large du Moyen-âge central, qu’il avait été nécessaire d’alléger grâce à une gouttière. Le gain de poids occasionné par la perte de matière de ces nouvelles lames très pointues put ainsi être réinvestie en épaississant les lames afin qu’elle ne plient pas lorsque la pointe rencontrait le corps dur constitué par l’armure, lui permettant de passer plus facilement à travers.

L’escrime et les armes évoluèrent d’autant plus vers l’estoc que les armures rendues obsolètes par les progrès connus par les armes à feu, tendirent à disparaître au XVIème siècle. Cela permit d’alléger considéra-blement les épées, ainsi aboutit on à la rapière dans la deuxième moitié du XVIème siècle.

Romain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armageddon.superforum.fr
 
Sujet 2 : De l’épée médiévale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pardon à tous et à toutes pour le sujet que j'ai emis sur LUC EWING TEMUNI!!!!!
» Controverse (sujet verrouillé)
» question technique au sujet d'un tondo
» Sujet de mémoire sur le roman d'aventures
» SOLDES (proposition sujet unique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Forum d'Armageddon :: Encyclopédie Armageddon :: Armes et armures-
Sauter vers: