Le Grand Forum d'Armageddon

Association d'Escrime Ancienne
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'ALQUERQUE : Ancêtre du jeu de dames

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'ALQUERQUE : Ancêtre du jeu de dames   Jeu 29 Jan 2009, 4:14 pm

Voici la règle et les principes de l'Alquerque.
Source : le Dictionnaire des jeux de société de Jean Marie LHOTE :




ALQUERQUE

Jeu de stratégie par affrontement Moyen-Orient



PRINCIPE

Deux joueurs disposent le plus souvent d'un tablier où cinq lignes se croisent à angle droit, déterminant vingt-cinq points.

Il est possible de jouer sur des diagrammes de six points par côté, sept ou davantage. Dans tous les cas, les diago¬nales principales sont marquées.

Chaque joueur dispose du même nombre de pions, cailloux, graines, etc., facilement identi¬fiables par la forme ou la couleur.

Au début de la partie, tous les points sont occupés sauf celui du centre. Tous les pions possèdent la même valeur. Les pièces sont déplacées de deux façons: en avançant sur une case libre à proximité, ou en sautant par-dessus une pièce adverse pour la prendre quand le point d'arrivée est libre. Le pre¬mier à jouer est en général désigné par le sort. Le vainqueur est celui qui capture toutes les pièces de l'adversaire.

HISTOIRE

Mentionné sous le nom «el qirkat» dans le manuscrit Kitab al-Arhani écrit au xe siècle, l'alquerque possède une origine très difficile à dater .Il est au' moins contemporain du solitaire fondé sur le même principe (la prise d'une pièce en sautant), évoqué par Ovide dans son Art d'aimer au début de l'ère chrétienne, mais on ne peut en dire plus.

L'alquerque existait-il avant les Premiers jeux d'affrontement grecs sur tablier carré?

Des diagrammes d'un jeu pouvant être l'alquerque ont été retrouvés en Égypte, à Kurma, dans un temple datant du XIVe Sièlcle avant Jésus-Christ ; rien ne permet d'affirmer qu'ils soient contemporains de l'édifice.
Toute série de cupules réparties en un réseau carré a pu servir à jouer à l'alquerque.
Les plus anciennes du genre, relevées par Henri Lhote au Sahara, datent de 4200 avant Jésus-Christ.

La prudence incite cependant à ne pas repousser l'origine de l'alquerque au-delà des VI ème et VIIème siècles avant Jésus-Christ.



OBSERVATIONS

La prise en sautant de l'alquerque a connu une grande fortune, en particulier dans notre jeu de dames.

Mais le diagramme de l'alquerque n'est pas un «damier» constitué de cases juxtaposées, c'est un réseau de lignes dont les intersectiont marquent la place des pions comme dans les marelles.

Il est difficile de savoir à quelle époque ont été instaurées les règles de prises obligatoires et les prises successives.

Il est plus difficile encore de savoir à quelle époque les pièces parvenant dans la rangée du fond connurent le bénéfice de la «promotion », comme aux dames.
Sans doute est-ce une influence européenne.

Au Maroc, dans le quireq, ou fetach, la promotion est possible.

De nombreuses variantes de l'alquerque existent à travers le monde: le zamma du Sahara, l'awitli laknannai des Indiens Zunis du Nouveau Mexique, par exemple. Leur principe reste le même.

Le diagramme de l'alquerque est également utilisé pour certains jeux de chasse. il peut alors subir des transformations diverses, en particulier par l'adjonction de triangles à l'extérieur.


ET VOICI LA TRADUCTION DU MANUSCRIT D'ALPHONSE LE SAGE, correspondant bien sûr à l'iconographie postée plus haut : traduction de mon cru :

Le jeu de l’alquerque est un précurseur du jeu de dames

Il est joué sur un tablier comme celui affiché par les hommes se déplaçant plutôt sur un diagramme avec des lignes que sur un damier.

Les pions sont capturés par saut comme dans le Jeu de Dames, l'objectif étant de capturer tous les ennemis.
Les pions de l’alquerque, qui ressemblent aux pions du jeu Halma, peuvent se déplacer dans toutes les directions sur les lignes.

L'Enluminure montre la configuration initiale, avec seulement le point central étant vacant.

Le mot espagnol de "alquerque", croit-on, est tiré de l'arabe "el-quirkat" qui est enregistré dans le 10è s, mais dont la signification exacte reste incertaine.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'ALQUERQUE : Ancêtre du jeu de dames
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» palet des dames
» The Paradise, "Au bonheur des dames" adapté par la BBC
» Le magasin des Jeunes Dames
» [Maugham, Somerset] Les trois grosses dames d'Antibes
» [LADY LOVELYLOCKS] je découvre les dames boucleline!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Forum d'Armageddon :: Encyclopédie Armageddon :: Jeux du moyen-âge-
Sauter vers: