Le Grand Forum d'Armageddon

Association d'Escrime Ancienne
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sujet 023: Les bourreaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony
Les Entendus
Les Entendus
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 33
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Sujet 023: Les bourreaux   Ven 06 Fév 2009, 12:48 pm

Je lance ce sujet mais je n'ai pas d'infos donc si les autres en ont. Voici les "histoires" que l'on m'a racontée, on m'a aussi dit que les faits sont faux, mais je n'ai pas trouvé d'infos.

a) Les bourreaux étaient toujours des orphelins et/ou des marginaux. On m'a dit qu'en réalité, il vivait certes souvent à l'exterieur des villes, mais néanmoins leur vie était confortable, la plupart avait une vie de famille. Donc quelle est la part de vérité?
b)On utilisait l'épée pour l'execution, exclusivement pour les nobles. Vrai - Faux?

Voilà en attente d'infos complémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rom1
Les Squatters
Les Squatters
avatar

Nombre de messages : 1153
Age : 35
Localisation : Trevos
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Sujet 023: Les bourreaux   Mer 11 Fév 2009, 7:07 pm

Je confirme, à l'époque moderrne au moins, les boureaux vivaient à l'écart des villes. Ils formaient une communauté très fermé, un peu maudite (vivant à l'écart, se mariaient entre fils et filles de boureaux, on faisait traverser la ville aux prostitués dans la charette du boureau, avec la main de se dernier sur l'épaule --> procédure infammante, les épées de boureau (on peut en voir au musée d'art et d'histoire de Genêve) avaient une pointe arrondie comme un couteau à beurre car elles ne devaient pas servir à la guerre, etc...).

Par ailleurs ils bénéficiaient d'un certain nombre de privillèges, comme le droit de havage. Les commis du boureau pouvaient passer prélever le contenu d'une grosse cuillère sur tous les étales de la ville. L'expression "ne pas y aller avec le dos de la cuillère", serait une déformation de "ne pas haver avec le dos de la cuillère" ba ui, parce que sinon, les commis, ils rapportaient pô grand chose avec un do de cuillère Wink Smile).

Sinon, une légende tenace dit qu'on mettait leur pain à l'écart dans les boulangerie, mais là, à part la tradition oral, j'ai rien qui me permet de croire que c'est légitimement fondé (ce qui ne veut pas dire pour autant que c'est faux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sujet 023: Les bourreaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pardon à tous et à toutes pour le sujet que j'ai emis sur LUC EWING TEMUNI!!!!!
» Controverse (sujet verrouillé)
» question technique au sujet d'un tondo
» Sujet de mémoire sur le roman d'aventures
» SOLDES (proposition sujet unique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Forum d'Armageddon :: Encyclopédie Armageddon :: Idées reçues sur le moyen-âge-
Sauter vers: